Les bons réflexes pour économiser du carburant

Les bons réflexes pour économiser du carburant

Et si on adoptait une conduite plus économe ? Alors que les prix à la pompe s’envolent, l’éco-conduite est un bon moyen de faire baisser la facture. On vous dit tout !

.

Qu’est-ce que l’éco-conduite ?

Comme son nom l’indique, il s’agit de limiter au maximum l’impact de vos déplacements. Comment ? Essentiellement en modérant votre consommation de carburant. Et pour cela, tous les moyens sont bons !

Comment conduire de façon éco-responsable ?

1. Modérez l’usage de votre voiture

Évitez au maximum les petites distances. Ce type de trajets a la plus forte consommation d’essence et accélère l’usure des pièces moteur.

2. Envisagez une autre manière de voir vos déplacements

Transports en commun, covoiturage, trajets à pied ou à vélo pour les petites distances, même en hiver… les options ne manquent pas ! Et évitez au maximum les trajets durant les heures de pointe si vous en avez la possibilité.

3. Veillez à un usage rationnel

Démontez barres ou coffres de toit hors saison et ne laissez pas votre coffre rempli d’objets dont vous n’avez pas besoin. Minimisez les écarts entre températures extérieure et intérieure, sachez que la climatisation augmente la consommation d’énergie de 5 %.

4. Vérifiez la pression des pneus

Des pneus sous-gonflés entraînent une surconsommation de carburant. Chaque mois, prenez le temps de vérifier la pression et de l’ajuster.

5. Utilisez des pneus adaptés à la saison

Cela contribue bien sûr à une sécurité optimale sur la route, mais également à limiter votre consommation de carburant.

6. Anticipez

Être particulièrement attentif au trafic vous permettra de mieux contrôler vos accélérations et décélérations pour garder au maximum une vitesse constante. Une technique pour cela est d’imaginer conduire comme si vous n’aviez pas de freins.

7. Contrôlez vos accélérations

Jusqu’à 50 km/h, accélérez franchement pour passer plus rapidement en 4e. En revanche, modérez vos accélérations au-delà.

8. Optimisez les passages de vitesse

Rétrogradez à environ 1 000 tr/mn et passez la vitesse supérieure à environ 2 000 tr/mn en Diesel et 2 400 tr/mn en Essence.

9. Préférez le frein moteur à la pédale de frein

La décélération naturelle permet de couper l’alimentation du carburant. Dans une descente, utilisez le frein moteur, sans jamais avoir recours au point mort.

10. Optez pour une conduite souple

Maintenez une vitesse régulière, en respectant les limitations de vitesse, au rapport le plus élevé.

--> -->

Parrainez un ami !

Vous n'avez pas accès à ce formulaire.