My Renault

En route vers le Zéro Carbone

Dans le contexte de transition écologique, Renault travaille à la mise en place de solutions efficaces qui répondent aux besoins de demain et à la place grandissante de la mobilité électrique.

Renault et la transition énergétique

Fidèle à sa stratégie d’innovation et d’engagement pour une mobilité durable, le Groupe Renault s’investit dans le développement d’un écosystème électrique intelligent – un enjeu crucial pour l’avenir de la mobilité électrique.

Des partenariats pour créer des solutions

En collaboration avec des partenaires locaux et situés dans le BELUX, Renault travaille sur des solutions pour les particuliers et pour les professionnels. Notamment en augmentant progressivement la capacité des bornes de recharge pour faciliter la transition vers la propulsion électrique auprès des utilisateurs privés. Ou en aidant les entreprises à réduire l’impact financier lorsqu’elles vont faire passer leur flotte de véhicules de moteurs thermique vers la motorisation 100% électrique.

En route vers la mobilité Zéro Carbone

Lors des Renault eWays, un événement dédié à la mobilité Zéro Carbone qui s’est déroulé en ligne en octobre 2020, le constructeur au losange a, entre autres, présenté deux projets collaboratifs prometteurs : ABS (stockage d’énergie avec des batteries en fin de vie) et SmartHubs (production d’énergie verte grâce au recyclage de batteries). De nouvelles perspectives s’ouvrent.

Visit le site de eways

Équilibrer la production et la consommation d’électricité sur le réseau, un défi de taille

Si tous les conducteurs d’une voiture électrique rechargent leurs batteries au même moment, imaginez la disponibilité d’énergie qu’il faut avoir sur le réseau. Avec l’objectif européen d’augmenter la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique, offrir un niveau élevé de production d’électricité pose un vrai problème. En effet, la production d’énergie éolienne et solaire est intermittente et non continue. À certains moments la production atteint des pics, à d’autres elle est à l’arrêt. La solution pour compenser ces écarts entre l’offre et la demande ? Stocker l’électricité.

Un premier centre de stockage stationnaire d’énergie sur le site Renault de Douai

La technologie du stockage stationnaire permet de réutiliser des batteries de voiture électrique “en fin de vie” (n’offrant plus le niveau de prestation requis pour alimenter le véhicule). En collaboration avec l’entreprise NIDEC ASI, Renault a créé le concept de Advanced Battery Storage (ABS). C’est à Douai, sur le site de l’usine Renault Georges Besse, que le premier centre ABS a vu le jour. Le concept est celui du stockage stationnaire d’énergie électrique : les batteries chargent lorsque la demande est faible, et l’énergie (contenue dans les batteries) est réinjectée sur le réseau quand la demande est forte.

La seconde vie des batteries de voitures électriques usagées

Vous vous demandez à quoi peut bien ressembler un projet ABS ? Imaginez des containers métalliques (ceux qui voyagent en bateau et qui sont ensuite acheminés sur route par camion) où des batteries de voitures électriques (batterie de seconde vie et batteries neuves) sont méthodiquement empilées.

À l’échelle globale, le projet ABS vise une capacité totale d’environ 50 MWh répartie sur plusieurs sites Renault en France. Douai, premier site concerné par le projet, fournit déjà 4,7 MWh.

Le projet SmartHubs, une autre solution pour donner une seconde vie aux batteries

SmartHubs est le nom d’un des quatre projets du gouvernement britannique pour les systèmes énergétiques du futur. Il s’agit ici d’une collaboration entre Connected Energy (qui a développé le système baptisé E-STOR) et Renault. Intégrées dans les systèmes E-STOR, les batteries de seconde vie des véhicules Renault sont utilisées, en combinaison avec d'autres technologies, pour fournir une énergie plus propre et moins coûteuse à des collectivités locales au Royaume-Uni (logements sociaux, transports, infrastructures, habitations et entreprise).

Réduire les coûts énergétiques et optimiser l'utilisation des énergies renouvelables

De l’énergie moins chère et plus d’énergies renouvelables, ce sont les deux objectifs fixés par le projet SmartHubs. Concrètement, cela se traduit par l’installation de plusieurs systèmes E-STOR de 360 kWh sur des sites industriels et commerciaux locaux. En connectant certains de ces systèmes à des panneaux solaires et à des chargeurs de VE (Véhicules Électriques), les sites seront en mesure de réduire leur facture énergétique globale et d’optimiser leur utilisation en énergies renouvelables.

L’installation prévue d’un grand système E-STOR (utilisant environ 1000 batteries de seconde vie) avec une capacité de stockage de 14,5 MWh va permettre d’alimenter en électricité 1.695 foyers pendant une journée entière.

plus d'info d'E-stor
--> -->

Parrainez un ami !

Vous n'avez pas accès à ce formulaire.