My Renault

La batterie de A à Z

Si nous savons tous qu’une batterie vide ou défectueuse n’a rien d’une bonne nouvelle, puisque votre voiture ne pourra plus démarrer, peu savent cependant véritablement comment fonctionne une batterie. De son rôle à son fonctionnement, voici tout ce qu’il faut savoir sur la batterie.

Le rôle de la batterie

Siège d’échanges chimiques multiples, la batterie remplit deux tâches essentielles :

elle alimente en courant les organes électriques de votre voiture lorsque le moteur est à l’arrêt, des phares à la radio en passant par les essuie-glace. Et, bien sûr, le démarreur !

elle stocke une part de l’électricité produite par l’alternateur lorsque le moteur tourne. Elle reconstitue le stock d’énergie électrique que le démarreur et les autres éléments électriques ont absorbé et se maintient à son niveau optimal de charge.

Une structure
complexe

Une batterie est constituée d’un ensemble d’accumulateurs raccordés en série et réunis dans un même boîtier en plastique (polypropylène). Chacun de ces accumulateurs est constitué de plaques de plomb, positives ou négatives. Les plaques positives sont reliées entre elles, de même que les plaques négatives. Le tout baigne dans un mélange d’eau distillée et d’acide sulfurique aussi appelé électrolyte (1/3 acide, 2/3 eau). Les accumulateurs sont isolés les uns des autres par des séparateurs (pochettes) inattaquables par l’acide.

La batterie dispose de deux bornes : une positive (à laquelle on attache un fil de courant appelé ‘anode’), l’autre négative (à laquelle on attache un fil de courant appelé ‘cathode’).

Une source d’énergie
inépuisable ?

Si la batterie se recharge lorsque le moteur tourne, elle n’est cependant pas éternelle. À l’instar de votre GSM ou de votre ordinateur portable, chaque batterie peut accomplir un certain nombre de cycles de recharges avant de progressivement perdre en efficacité, puis de devenir obsolète. En général, on considère qu’une fois l’âge de 3 ans atteint, il est fortement recommandé de la faire contrôler régulièrement, tout particulièrement avant l’hiver. Les températures froides influent en effet grandement sur son comportement et ses performances. Et, vous pouvez toujours partir du principe que celle-ci devrait être remplacée tous les 60.000 km ou tous les quatre ans. Ainsi, vous êtes certain(e) d’éviter de vous retrouver face à une voiture impossible à démarrer !

garage icon
Pensez à faire réaliser un diagnostic

Si vous constatez des problèmes lors du démarrage de votre Renault ou que vous avez des doutes quant à l’état de santé de votre batterie, n’hésitez pas à prendre rendez-vous chez votre concessionnaire pour un check-up de
celle-ci.

Contacter mon garage 
Aller plus loin

Vous aimeriez savoir comment entretenir votre batterie, reconnaître ses signes d’usure ou savoir comment prolonger sa durée de vie ? Découvrez-en plus dans notre conseil consacré à ce thème.

En savoir plus 

Parrainez un ami !

Vous n'avez pas accès à ce formulaire.